SpipFactory.com
Slogan du site

C’est une plateforme d’hébergement autogéré en association de loi 1901
Propulsée par la mutualisation de Spip, sous habillage Escal

L’ habillage par le squelette "Escal" est Utilisé par 1425 sites.
SpipFactory héberge 7 sites.

La machine à remonter le temps ...
logo imprimer

L’internet et les sites web évoluent à toute allure.
SpipFactory également.
Si vous êtes curieux de voir comment il a changé, sachez que c’est possible !

 le 06 Avril 2008 , Spipfactory voit le jour sous SPIP des essais sous d’autres logiciels ou cms n’ayant pas abouti, sous l’impulsion de Stéphane un mec qui croit dur comme fer que l’on peu s’entraider et partager sans attendre un retour économique quel qu’il soit. Il est sous squelettes.

 19/04/2008 : SpipFactory est en beta Test, vous pouvez vous inscrire gratuitement pour tester notre hébergement

 19/01/2011 : Adoption du squelette "Sarka" afin de se libérer du développement du squelette, et se concentrer sur le serveur qui est en @homeserveur hébergé par stéphane

 15/11/2011 on abandonne le squelette Sarka du fait des réflexions de la communauté Sarka, toutefois je garde d’excellents contacts avec le concepteur "_Eric" sur la galaxie Spip.

 28/11/2011 : Spipfactory passe sous squelette "Escal" 2.4.0 [56088 svn] avec la complicité de Jean-Christophe (qui depuis a rejoint l’association).

 2012 : on quitte l’auto-hébergement pour passer sur un serveur dédié chez OVH
c’est la naissance de la plateforme 100% gratuite auto financée par les dons.
On héberge 11 sites, le Squelette Escal quant à lui est utilisé dans 579 sites.

 2014 : l’hébergement c’est utopique, celui-ci passe en hébergement payant pour des raisons perso + santé, Stéphane a passé le relai à Gilles

 Fin 2017 : Gilles pour des raisons professionnelles passe la main.

 01/01/2018 : Stéphane reprend donc le projet et au vu de l’historique décide de passer en association Auto-hébergée et Autogérée afin de pérenniser le projet.

Comment il a pu retrouver tout ça ?

Il existe un service en ligne gratuit pour cela, la machine à remonter l’internet.

Internet archive aspire le Web depuis 1996. Les sites archivés par les robots de la fondation sont en ligne depuis 2001 et représentent un volume de plus de 240 milliards de pages.

Cette collection, destinée aux chercheurs comme au grand public, constitue à ce jour la plus importante archive du Web.

La machine à remonter le temps (Wayback Machine) est l’interface permettant, à partir de l’adresse d’un site web, de consulter ses versions précédentes.

Le partage gratuit de ce patrimoine connaît certaines limites technologiques : seule la partie du web dit visible est archivée et certaines pages ne s’affichent pas dans leur intégralité en raison de liens brisés. Néanmoins, c’est une source d’information extraordinaire !

Rien de plus simple ! : Accédez au site
Indiquez l’URL du site que vous recherchez. Vous obtenez un écran contenant l’histogramme du nombre de copies depuis 1996 et, pour une année donnée, le calendrier par mois.
Cliquez sur l’une des dates indiquées pour afficher la copie de la page à cette date.
Naviguez dans les différentes versions depuis les flèches dans le haut de l’écran.




Mentions légales



2017-2017 © SpipFactory.com - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
Hébergeur : SpipFactory
Soutenir par un don